Acrylique ou Glycéro : quel type de peinture choisir ?

Deux familles de peinture

Pots de peinture

Deux grandes familles de peinture sont aujourd’hui reconnues dans le milieu de la décoration intérieure : la peinture acrylique et la peinture glycéro. Si l’une et l’autre présentent des avantages, leur usage est néanmoins privilégié dans certains cas précis en raison de leurs propriétés et de leurs compositions respectives.

Découvrez nos conseils afin de choisir la peinture qui saura répondre au mieux à vos besoins selon votre projet.

La peinture glycéro (à l’huile)

Longtemps considérée comme la peinture de référence, la peinture glycéro (ou glycérophtalique) se distingue principalement par sa composition à base de solvants de type organique et de résine glycérophtalique faisant office de liant. De nombreux pigments sont également ajoutés, donnant à cette peinture à l’huile des teintes profondes et déclinables à souhait.

La présence de solvants rend la glycéro totalement hermétique à l’eau, ce qui en fait un allié de choix dans les pièces humides comme la salle de bains ou la cuisine. De fait, elle ne sera pas non plus lessivable à l’eau et devra être nettoyée à l’aide d’un produit comme le white spirit.

Si la peinture à huile est aujourd’hui décriée, notamment en raison de ses composants toxiques, elle présente néanmoins de nombreux avantages :

  • Sa grande résistance, à la fois aux chocs et au temps, est un atout indéniable. Si vous craignez les traces dues aux frottements ou si vous la destinez à un endroit de passage, elle constituera donc un choix idéal.
  • Son haut pouvoir couvrant est fort apprécié par les peintres professionnels et permet d’obtenir un rendu très lisse et une finition parfaite, mais aussi de masquer les imperfections du support. D’un point de vue esthétique, il s’agit sans doute de la meilleure peinture sur le marché.
  • Sa composition huileuse lui permet de ne pas craindre l’humidité ni les taches. Elle conviendra donc parfaitement pour les murs d’une cave, d’une cuisine ou des murs extérieurs.
  • La peinture glycéro convient à tous types de supports : boiseries, plafonds, métaux, etc.

Malgré ses atouts, la peinture à huile est aujourd’hui de moins en moins utilisée dans nos intérieurs. Elle dégage en effet de nombreux composants organiques volatils (COV) lors de son application, nocifs à la fois pour l’environnement et pour la santé de ses utilisateurs. Il est d’ailleurs plus que conseillé de s’équiper de gants, d’un masque et de vêtements de protection lors de son utilisation.

De plus, elle nécessite un temps de séchage particulièrement long (entre 16 et 24 heures) et dégage une odeur forte qui met longtemps à se dissiper.

Enfin, notez que les pinceaux, rouleaux et autres ustensiles ne pourront être nettoyés à l’eau mais au white spirit.
 

La peinture acrylique (à l’eau)

Composée de pigments, d’eau et de résines synthétiques ou naturelles, la peinture acrylique ne dégage quant à elle peu ou pas de COV. Sa toxicité est donc bien moindre que la peinture glycéro, mais il ne s’agit pas de son seul atout :

  • Un séchage ultra rapide, ce qui ravira les plus pressés : vous n’aurez pas plus de 2 heures à attendre pour l’application d’une seconde couche.
  • Elle est peu consistante, ce qui diminue également le risque de craquelures. Néanmoins, cela en fait également une peinture moins couvrante, qui nécessitera l’application de plusieurs couches pour un résultat final de qualité.
  • Sa composition aqueuse lui permet de ne pas dégager d’odeur forte. Elle sera donc privilégiée dans les chambres à coucher notamment.
  • Le nettoyage des outils peut s’effectuer à l’eau.

En raison de ces avantages, et surtout de sa composition moins nocive, la peinture à l’eau est aujourd’hui privilégiée par la plupart des particuliers mais aussi par les professionnels.

Néanmoins, sachez avant de l’utiliser qu’elle présente aussi certains inconvénients. Son application notamment sera moins aisée que la glycéro. Son pouvoir couvrant étant plus faible, elle laissera également plus facilement apparaître les imperfections de votre support. Un travail préalable sur vos murs est donc nécessaire si vous souhaitez un résultat parfaitement lisse. De même, vous ne pourrez pas appliquer de la peinture à l’eau sur un mur peint préalablement avec de la peinture glycéro sans le poncer et le lessiver au préalable.
 

Prix

La peinture acrylique et la peinture glycéro se distinguent également par leur prix. Même si d’importants écarts peuvent exister au sein d’un même type de peinture en raison de sa finition, de sa marque ou de sa qualité, la peinture glycéro est généralement 2 à 3 fois plus chère que la peinture acrylique. Ce prix plus élevé s’explique notamment par son pouvoir couvrant supérieur, ce qui nécessite donc l’application de moins de couches.
 

D’autres options ?

D’autres types de peinture ont été intégrés sur le marché ces dernières années. Il s’agit notamment des peintures dites alkydes ou « mixtes ». Celles-ci combinent en effet les caractéristiques de la glycéro et de l’acrylique, puisqu’il s’agit de peintures à l’eau qui intègrent dans leurs compositions les résines habituellement utilisées dans les peintures à l’huile. De fait, la peinture alkyde sèche rapidement, et est à la fois résistante, lessivable et ne dégage que très peu d’odeur.

Les peintures naturelles, ou écologiques, connaissent également un succès grandissant en raison de leur composition d’origine végétale ou minérale et leur très faible teneur en composants chimiques. Elles seront notamment privilégiées par les particuliers qui souhaitent repeindre une chambre d’enfant ou les personnes sensibles à la préservation de l’environnement et de leur santé.