Associer les couleurs : comment créer une harmonie réussie ?

De la couleur dans votre maison

salon bicolore

Vous redécorez votre intérieur et aimeriez y apporter une touche de couleur ? Rien de tel que d’opter pour des associations de peintures qui dynamiseront vos espaces. Mais comment les choisir ? Comment éviter les fautes de goût ?

Découvrez ci-dessous les bonnes pratiques et les pièges à éviter, selon les pièces de la maison. Vous pourrez ainsi laisser libre cours à votre créativité tout en harmonie !

 

Les erreurs à éviter

En matière de décoration, quelques pièges peuvent être facilement évités.

Mixer plus de 3 couleurs dans la même pièce

Retenez cette règle de base : n’excédez pas plus de trois couleurs dans le même espace. Dans le cas contraire, votre œil sera surchargé d’informations et le résultat, peu concluant. Trop colorées, vos pièces risqueraient de produire une impression de véritable cacophonie.

Choisir 3 couleurs pimpantes

Certes, on considère qu’une association de 3 couleurs différentes peut produire un rendu agréable à la vue. Cependant, ne vous dirigez pas vers trois couleurs pimpantes. Nous vous conseillons plutôt de contrebalancer une teinte forte avec un ou deux autres tons plus neutres.

Oublier les couleurs naturellement présentes dans votre décoration

Vos fauteuils sont violets ? Votre tapis, jaune moutarde ? Il est impératif de tenir compte de ces couleurs lors de votre choix de peinture, si vous ne souhaitez pas vous défaire de ces éléments de décoration. Si vous avez décidé d’appliquer une nuance foncée sur vos murs, optez pour du mobilier plus clair pour apporter un peu de douceur. Dans tous les cas, ces coloris comptent comme l’une des trois couleurs que vous pourrez apporter dans votre pièce.
 

Les bonnes astuces

Les camaïeux

Pour associer facilement les coloris, une bonne solution est d’opter pour un camaïeu : il s’agit d’une association de différents tons d’une seule et même couleur. Par exemple, vous pouvez assortir du vert d’eau avec un vert forêt plus soutenu, ou du rose pâle avec un mur framboise. Ces dégradés vous assureront un résultat harmonieux.

Les couleurs complémentaires

Les couleurs complémentaires, situées aux opposés sur le cercle chromatique, sont sujettes à débat. Certains vous recommanderont de les associer, tandis que d’autres vous diront de fuir de tels mariages. En réalité, tout est une question d’équilibre : des couleurs complémentaires peuvent tout à fait être associées… si elles ne sont pas trop vives et ne se mettent pas à lutter l’une contre l’autre. Ainsi, une association de vert fluo avec du fushia ne sera pas du plus bel effet. Par contre, du vert clair et du rose pâle pourront tout à fait produire un rendu esthétique. Vous l’aurez compris : il s’agit là de savoir jouer avec les intensités.

Tenez compte de l’orientation de vos pièces

Un mariage de couleurs froides n’aura pas le même effet dans une pièce orientée au sud ou au nord. Renseignez-vous sur la configuration de votre maison et observez l’apport de lumière naturelle dans vos différents espaces. Ainsi, si vous souhaitez associer le vert et le bleu, faites-le plutôt dans une pièce orientée au sud-ouest. Des mariages de couleurs chaudes pourront, à l’inverse, ensoleiller les pièces au nord.

Osez !

Vous craignez d’obtenir un résultat peu probant en associant du vert à du bleu, du rose et de l’orange ? Demandez à votre peintre de faire des essais sur vos murs et testez différentes combinaisons. En général, avec une faible intensité de couleur, vous ne risquez pas de faire d’erreurs. Vous n’aurez ainsi aucun regret et pourrez être fier de votre décoration personnelle et originale.
 

Un effet “waouw” à tous les coups

Les couleurs naturelles ont la cote en ce moment. Il s’agit des nuances de lin, corde, ficelle, bois… Cependant, ne les appliquez pas sur l’entièreté des murs de vos pièces, au risque d’obtenir un résultat un peu terne.

Pour un effet “waouw”, prenez appui sur ces teintes reposantes et associez-les à une couleur forte comme le rouge pétard ou le bleu roi. Décoration affirmée et tendance garantie !

En effet, il s’agit d’une des pratiques décoratives les plus courantes que d’apposer sur un seul mur de votre pièce une peinture très saturée, à faire contraster avec des tons plus clairs. Vous ne risquez donc rien à les mélanger.
 

Quelques exemples

Certaines associations de couleurs fonctionnent particulièrement bien et deviennent fréquentes dans les maisons et les appartements.

Par exemple, un coloris particulièrement apprécié est le taupe (entre le gris et le brun). Ce ton chaud convient parfaitement aux pièces à vivre et peut se marier à merveille avec le gris clair ou le blanc.

Quant au gris, cette couleur est de plus en plus privilégiée dans les intérieurs contemporains. Il s’associe facilement au jaune, au turquoise, au rouge, ou à toute autre teinte vive qui le réchauffera. Associé à du vert, vous obtiendrez un résultat très végétal et naturel.

Enfin, la traditionnelle combinaison de bleu et de blanc créera une atmosphère apaisante, si vous choisissez une nuance profonde et intense.
 

Et pour les pièces passantes ?

Ces conseils généraux s’appliquent aux pièces à vivre, telles que le salon ou la cuisine, ainsi qu’aux chambres à coucher, qui doivent inspirer la détente. Toutefois, vous pouvez vous permettre plus de fantaisie dans les pièces passantes, telles que les toilettes, l’entrée ou un couloir. En effet, vous risquez moins de vous lasser d’un mariage de couleurs insolite que dans le séjour.
 

Demandez conseil

Bien marier les couleurs ressemble à vos yeux à un parcours du combattant ? Demandez conseil à un professionnel ! Votre peintre saura vous indiquer les associations les plus harmonieuses, en fonction de la décoration que vous souhaitez créer. Si vous avez besoin d’une aide supplémentaire, offrez-vous les services d’un décorateur : vous ne le regretterez pas devant le résultat obtenu.