Zoom sur le matériel de peinture écologique

Date de publication : 14 mars 2024 - Temps de lecture : 2 minutes

Attention aux produits chimiques

main peinte en vert tenant feuilles plante

Vous êtes soucieux de l’environnement et êtes inquiet quant aux effets néfastes de la peinture traditionnelle ? En effet, celle-ci rejette des microparticules nocives pour votre santé et pour celle de la planète. Mais même si elle reste la principale responsable de ces émissions, les autres objets comme les pinceaux et les bacs contiennent eux aussi de nombreux microplastiques, tandis que leur fabrication demeure très polluante. Avant de vous attaquer à vos murs, apprenez-en plus sur le matériel et les techniques qui vous seront bien utiles.


Comment reconnaître les produits sains ?

Quand on parle de peinture, on pense bien entendu à la peinture en elle-même, mais il ne faut pas oublier les autres outils. Découvrez ci-dessous comment distinguer les produits écologiques parmi les nombreuses offres disponibles sur le marché et repeignez votre intérieur sans risque.

La peinture

La peinture acrylique, créée à base d’eau, est considérée comme la plus saine, car elle rejette moins de particules toxiques dans l’air que les autres. Or, même si elle en contient moins, les produits chimiques sont tout de même bien présents. Pour pouvoir faire un achat conscient, vous devrez connaître la signification des différents labels de certification écologique. Examinez le contenant à la recherche de l’Ecolabel européen et du label NF Environnement. Ceux-ci garantissent un contrôle qualité.

Prenez un pot et regardez le niveau d’émissions de COV (Composés Organiques Volatiles). C’est ce chiffre qui vous indiquera la concentration en substances toxiques. S’il est inférieur à 1 g/L, vous pouvez l’utiliser sans inquiétude. Vérifiez chez vous : vous serez surpris de voir les quantités rejetées par vos produits habituels.

Les outils

Vous le savez, la peinture ne représente pas la totalité du problème. C’est pourquoi vous trouverez également sur le marché des pinceaux ou des rouleaux certifiés éco-responsables. Voyez aussi les blocs de ponçage, couteaux à enduire, rubans de masquage ou encore les bacs à peinture, garantis sans plastique polluant et produits avec des composants bios.


Aller plus loin

Afin de ne pas avoir à vérifier la composition de chaque pot de peinture disponible en magasin, vous pouvez également vous diriger directement vers des peintures naturelles ou même dépolluantes :

La peinture naturelle

Ses composants sont des matières premières renouvelables, à l’inverse des peintures industrielles. Elle est conçue à partir de résine végétale ou d’autres ingrédients naturels. On la qualifie aussi de “biosourcée”.

La peinture naturelle ne se limite pas aux murs de votre maison : vous pouvez tout à fait en utiliser pour vos activités manuelles ou celles de vos enfants. Pas d’inquiétude si vos petits en avalent par accident, puisqu’elle est non toxique. Vous pouvez même trouver des tutoriels pour la fabriquer vous-même. Ainsi, vous savez exactement ce qui se trouve dans le produit que vous utilisez.

La peinture dépolluante

Aussi appelée peinture assainissante, sa promesse est d’éliminer la quasi-totalité des particules de pollution qui circulent dans l’air de votre logement grâce à la résine chimique qu’elle contient. Elle est fabriquée à base d’eau et elle pourrait vous être bien utile dans les pièces où vous passez beaucoup de temps, comme votre chambre et plus particulièrement celle de vos enfants, ou encore dans la cuisine, à cause des nombreuses vapeurs et odeurs de nourriture.