Quelles peintures pour vos travaux extérieurs ?

Comment choisir ?

peinture pinceau

Vous souhaitez donner un coup de neuf à votre habitation ? Vous envisagez de peindre votre façade ou des menuiseries extérieures ? Repeindre une surface extérieure n’est pas une tâche aisée. Encore faut-il trouver le bon enduit. Pour vous faciliter la tâche, nous vous invitons à découvrir ci-dessous les différents types de peintures et leurs caractéristiques.

Sachez avant toute chose que l’on distingue trois catégories de peintures : les peintures à phase aqueuse, les peintures à phase solvant et les peintures minérales (à la chaux).
 

Les peintures en phase solvant

Les peintures en phase solvant (ou peintures à l’huile) sont composées de solvants dérivés du pétrole et de résines synthétiques. Ces produits sont moins écologiques et plus chers que les produits en phase aqueuse. Leur temps de séchage est également plus long. Elles contiennent davantage de solvants issus de la pétrochimie, appelés Composés Volatiles Organiques (COV), peuvent diffuser de fortes odeurs et doivent être employées avec précaution en raison de leur toxicité.

Ces peintures offrent tout de même quelques avantages : elles résistent particulièrement bien aux moisissures et à la mousse, sont microporeuses et ne s’écaillent pas. Il convient par ailleurs de souligner qu’elles contiennent moins de substances chimiques qu’autrefois.

Parmi les peintures à l’huile les plus courantes figurent :

  • La peinture pliolite, dont le liant est une résine élastomère, issue du caoutchouc. Fluide, elle possède un bon pouvoir couvrant et offre une finition mate.
  • La peinture époxy, composée d’un durcisseur et d’un liant polymère époxy. Elle offre un rendu parfaitement lisse et homogène.
  • La peinture polyuréthane, qui contient une résine polyuréthane. Cette peinture s’applique tant sur le bois que sur le métal. Couvrante, elle permet d’obtenir un très bel effet miroir.

Les peintures phase aqueuse

Si autrefois les peintures étaient généralement fabriquées à base de solvants, les spécialistes du secteur ont aujourd’hui pris conscience de leur impact sur l’environnement. Il existe désormais des solutions moins toxiques, telles que les peintures en phase aqueuse (ou peintures à l’eau), qui sont principalement composées d’eau (60 à 80%). Elles contiennent également des pigments et des liants naturels (résine, siccatifs…) ou synthétiques (acryliques, polyesters, vinyliques…). Différents liants peuvent se retrouver dans une seule et même peinture.

Comme les peintures à l’eau sont microporeuses, elles laissent respirer les surfaces. Par ailleurs, elles sèchent rapidement, ne se fissurent pas et dégagent peu d’odeurs. Sachez que certains de ses composants sont tout de même nocifs et qu’elles doivent donc aussi être utilisées avec précaution.

Pour vos surfaces extérieures, vous pourrez opter pour des peintures acryliques, vinyliques, alkydes, siloxanes ou encore hydropliolites.

Les peintures acryliques

La peinture acrylique est l’une des peintures phase aqueuse les plus courantes. Comme son nom l’indique, ses pigments sont liés par une résine acrylique. Cette peinture se nettoie facilement et peut être appliquée sur presque tous les supports, à l’intérieur comme à l’extérieur. Il s’agit d’une des options les plus écologiques et les moins chères. Notez toutefois qu’elle est lavable en finition satinée ou brillante mais pas en finition mate.

Les peintures vinyliques

Les peintures vinyliques contiennent un mélange d’acétate et de vinyle. Elles s’appliquent sur presque tous les matériaux et sont adaptées aux conditions climatiques difficiles. Elles sont d’ailleurs vivement conseillées pour les habitations situées à proximité de la mer. 

Les peintures siloxanes

Les peintures siloxanes sont également idéales pour les régions où les conditions climatiques sont difficiles. Sa résine leur confère en effet des propriétés imperméabilisantes. Elles sont ainsi conseillées pour les façades exposées à la pollution ou aux intempéries.

Les hydropliolites

Les hydropliolites constituent une bonne alternative aux peintures pliolites, mentionnées précédemment. En plus d’être meilleures pour l’environnement, elles sont également durables. Leur résine synthétique leur permet notamment de résister aux intempéries et à l’humidité. Elles offrent un rendu mat et minéral, et peuvent être appliquées sur une vaste gamme de revêtements lisses. Il s’agit toutefois d’une des peintures les plus chères.

Les peintures alkydes

Composées d’une résine alkyde, ces peintures peuvent être utilisées sur tout type de support, tant en intérieur qu’en extérieur. Elles sont très résistantes et offrent un aspect tendu. Notez cependant que les blancs peuvent jaunir au fil du temps. Les peintures alkydes font partie des options les moins toxiques puisqu’elles contiennent peu voire pas de COV.
 

Les peintures minérales

Peintures à la chaux

Naturelle, la peinture à la chaux est écologique. Elle laisse les surfaces respirer et empêche les champignons de se développer. Elle résiste également aux UV ainsi qu’aux intempéries. En revanche, pour qu’elle puisse tenir, il est important de respecter les conditions de préparation et d’application. Si elle est mal appliquée, la peinture à la chaux peut rapidement moisir et se fissurer. Il convient donc de confier la mise en peinture à un professionnel si vous choisissez cette option. Notez également que certaines personnes y sont sensibles. Assurez-vous donc de ne pas y être allergique avant d’opter pour cette peinture minérale.
 

La peinture antirouille

La peinture antirouille permet de protéger les surfaces métalliques du mauvais temps et de l’humidité. On en distingue deux sortes : les peintures antirouille curatives, qui traitent les problèmes de rouille, et les peintures antirouille préventives, qui préviennent leur apparition. Ce type de peinture existe en phase aqueuse et en phase solvant.

Les peintures antirouille ne nécessitent pas de sous-couche sauf en cas de support très corrodé. Elles peuvent également être appliquées sur le bois et sont d’ailleurs idéales pour protéger les volets.
 

Comparez plusieurs devis

Même si vous vous sentez peintre dans l’âme, nous vous conseillons vivement de faire appel à des professionnels pour la mise en peinture de vos surfaces extérieures. Ces travaux pourront être réalisés par des artisans peintres ou encore des entreprises spécialisées dans le ravalement de façades. Dans tous les cas, n’hésitez pas à contacter plusieurs spécialistes pour leur demander un devis. Il serait également utile de jeter un œil aux réalisations des différents prestataires afin de choisir au mieux.